Une éco-aventure extrême...


Un record du monde

Le défi consiste à battre le record du monde du plus long triathlon.  Je vais réaliser des moyennes de 80km de vélo, 10km de nage et 21km de course à pied avec 1 à 2 jours de repos par semaine. Chaque matin, j'interviendrai dans un établissement scolaire, le soir je dormirai soit dans la nature où chez l'habitant.    Le record est actuellement détenu par Norma Bastidas avec 3692km de vélo, 152km de nage et 1139km de course à pied. 


Itinéraire

Départ le 1er Mai de l'assemblée nationale en vélo afin de rejoindre Marseille tout en passant à l'est, le nord et l'ouest. 

Ensuite, départ à la nage durant le mois juillet pour relier Monaco. 

Pour clôturer l'aventure, départ en Septembre de Monaco pour rejoindre l'assemblée nationale. Arrivée le 24 Octobre.  

Les écoles écologiques

C'est quoi une "école écologique" ?

En France, le label E3D de l'éducation nationale et Eco-Ecole de l'association Terre Agir sont des programmes d'éducation au développement durable.

 

Les établissements engagés travaillent sur 8 grands thèmes: La gestion de l'eau, de l'énergie, de la biodiversité, de l'alimentation, des déchets, de la santé, de la solidarité et du climat. L'objectif est de réduire leur impact environnemental, d'éduquer les jeunes au développement durable et de mettre en place une gestion bénéfique pour la nature et les hommes.

 

Notez que seulement 3,9% des établissements suivent le programme éco-école. Il y a une grande marge de progression ! 



Pourquoi créer des "écoles écologiques" ?

" L'éducation est l'arme la plus puissante pour changer le monde"

Nelson Mandela 

Avec 12,3 millions d'élèves soit 20% des Français et 62 600 établissements scolaires nous pouvons avoir un incroyable impact. Imaginez  si le tri-sélectif devenait la norme dans les 62 600 établissements, nous augmenterions le taux de recyclage!  Imaginez si toutes les écoles devenaient productrices d'énergie renouvelable... Transformer les écoles permettra de créer une nouvelle génération d'éco-citoyens prêts à relever le défi de la transition écologique ! 


Un groupe parlementaire

L'utopie de cette éco-aventure est de réussir à créer des lois, des amendements ou des décrets en faveur d'une gestion écologique des établissements scolaires français. 

 

Le mercredi 18 avril de 16h30 à 18h30 dans la salle Colbert les député(e)s se réuniront pour découvrir des projets d'écoles en transition afin de les inspirer à légiférer. Dans un second temps, l'objectif est de créer un groupe de réflexion parlementaire sur les écoles écologiques. Ce groupe aura pour mission d'étudier la faisabilité des mesures et de les proposer. 

 

L'équipe des éco-aventuriers animera des débats et des réunions à l'assemblée nationale tout au long de l'année dans l'espoir de voir naitre une législation en faveur des écoles écologiques. 

11 députés et 1 ministre étaient présents à l'assemblée nationale le 31 Janvier 2017 pour la réunion du Bzhtour


Adèle, Mathilde et Clémence, élève de CM2 de l'école de Kérénot à Plougasnou.  

Elles présentent leur projet de loi sur la suppression des bouteilles en plastique. 

Un décret

A l'occasion du départ nous remettrons à Nicolas Hulot, ministre de la transition et de la solidarité et parrain des anciennes éco-aventures une demande de décret. 

 

Le décret consiste à remplacer les bouteilles en plastique dans les cantines scolaires par l'eau du robinet / fontaine à eau. Selon le respect des normes de qualité de l'eau. Ce fonctionnement permettra de réduire les déchets et de réaliser des économies. Cette idée de décret est né  lors des échanges entre le député Paul Molac, la ministre Marylise Lebranchu et les élèves du Bzhtour

 

Nous avons aujourd'hui, 51 parlementaires signataires de cette demande de décret. Nous espérons voir naitre une étude d'impact et une mise en place de ce décret.  (liste des soutiens bientôt en ligne) 



Ils en parlent...